Catégories
Agenda Récits Tribunes

Chroniques cartographiques

Se mettre en recherche collectivement, faire enquête depuis un milieu, étudier des mondes, ce n’est pas, comme les sociologues l’ont souvent fait, les observer et faire retour sur cette observation, c’est être traversé par eux, à un endroit précis, et réussir, parfois, à trouver les moyens adéquats pour restituer cette expérience. Il nous semble dès lors inévitable de défendre la nécessite d’une épistémologie du positionnement en situation de recherche, et donc d’insister sur la dimension située de nos points de vue, de nos récits, de nos cartographies.

Catégories
Articles Lectures Récits

En finir avec le capitalisme thérapeutique

«Il est étrange et réjouissant de considérer à quel point les machineries étatiques, par la grâce de leurs institutions, peuvent mettre sous notre nez ce qui leur échappe, comme une multitude de lettres volées. C’est-à-dire des modes d’existence dont les lignes sinueuses ouvrent vers des manières d’être récalcitrantes à la représentation. Et vers la possibilité de nouvelles coexistences qui nous parlent des communautés à venir »

Catégories
Agenda Récits

Des communs du soin

La Bellone, 5days4ideas. 7 septembre. Bruxelles. Penser le soin dans des nouvelles coordonnées qui nous permettent de sortir du culte éploré de l’institution. Inventer des écologies de pratiques de soin dans un contexte d’implosion des univers pastoraux… Avec Josep Rafanell i Orra et Camille Louis. Et la participation de professionnel·les et de participant·es de l’Autre…

Catégories
Initiatives Lettres du Monde Récits

Projet A4. Association d’Accueil Agro-Artisanal Ville / Campagne

« Ceux qui traversent la mer connaissent la terre »

Catégories
Articles Récits

Art infirmier et numérisation

Il est devenu assez courant d’effectuer des recherches sur la virtualisation du travail. Il l’est un peu moins que ces recherches s’effectuent à partir du savoir des travailleurs. Qu’elles prennent en compte les différentes dimensions de ce savoir. Le savoir « professionnel » : la manière de soigner un patient, de nettoyer des bureaux, de conduire un train. Le savoir « syndical » : comment défendre ses droits, comment en acquérir des nouveaux, comment contrer une hiérarchie. Le savoir « d’expérience » : les savoirs acquis avec le temps, transmis entre pairs, la manière dont le corps est affecté par une manière de travailler. Toutes ces dénominations sont approximatives et la séparation entre ces savoirs assez artificielle, c’est peut-être une des données du problème…

Catégories
Entretiens Lectures Récits

« Battre le fer »

troisième numéro de la revue Parades

Catégories
Récits

Principes du “bon gouvernement”, politique et rituel chez les mayas tsotsils du Chiapas

Dans cet article Rocío Noemí Martínez González s’attache mettre en correspondance la narrativité de la fête avec l’organisation politique alternative et les principes de gouvernement qui la fondent

Catégories
Récits Vidéos

On est arrivé·e·s

Voyage zapatiste en Europe. La délégation maritime est (enfin) arrivée le 20 juin à Bayonne. Le SubGaleano nous raconte ce moment épique et historique. L’invasion rebelle de l’Europe commence: tout reste à faire

Catégories
Récits

Le passeport zapatiste (à bientôt Portugal, Galice, nous voilà)

Voyage zapatiste en Europe. Alors que la Montagne approches les côtes de l’Espagne, le SubGaleano poursuit sont récit de voyage et présente le passeport zapatiste

Catégories
Récits Vidéos

Îles des Açores, Portugal, Europe

Voyage zapatiste en Europe. Nouvel épisode du récit du SubGaleano… La Havane, Haïti, la République Dominicaine, le Triangle des Bermudes, les Açores, et un coucou depuis les montagnes du Chiapas

Catégories
Récits Vidéos

Dauphins !

Voyage zapatiste en Europe. Le SupGaleano poursuit sont récit de la traversée de « La Montagne » avec le récit d’une mystérieuse bestiole et la rencontre avec des dauphins

Catégories
Récits

On ne « retourne » pas à Mytilène…

Nous ne sommes plus au cœur de la contradiction, il n’y a plus de problématique, plus de complexe, il n’y a que du lisse, sans aspérité, et nous allons retrouver nos îles pures, aseptisées et, en plus, vaccinées