L’amicale des communaux

L’amicale des Communaux est une zone d’autonome temporaire de nos interdépendances. Elle ressemble toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à l’émergence de formes d’entraide, de coopération, des manières de susciter des rencontres entre des mondes pluriels pour faire obstacle aux ravages du monde uniformisé par l’économie

A la suite des trois ans de rencontres aux Laboratoires d’Aubervilliers Pratiques de soin et collectifs, puis Quelles autonomies, nous poursuivons cette aventure autour de l’instauration d’une cartographie, que nous appellerons communale, de formes d’entraide et des solidarités, de réappropriations et partages des savoirs, de luttes et résistances.

Dans le contexte actuel d’effondrements écologiques et d’une gouvernementalité de plus en plus autoritaire, il nous semble indispensable de créer une trame de relations entre ceux et celles qui expérimentent de manières de faire exister des formes de partage, de coopération, de rapports attentifs à nos milieux de vie.

Nos différents chantiers, autour de ce que nous appelons Habiter la métropole, se structurent autour des hospitalités à l’égard des migrants, du soin, des univers de la psychiatrie et de la précarité, des terres urbaines… 

Parallèlement, un cycle de présentation de recherches explore des problématiques au cœur de notre processus de travail.

Toutes ces initiatives sont accueillies par différents lieux de Paris et sa banlieue : Le DOC ! à Paris, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Le Théâtre de l’Echangeur à Bagnolet, le 6B à Saint-Denis, La Station-Gare des Mines à Paris, Le Fender à Yvry-sur-Seine, La Trame à Saint-Denis… Nous les remercions de leur hospitalité.

La vie des Communaux s’architecture autour d’un travail d’enquête, d’ateliers, des moments de rencontre publiques, de cycles de présentation de recherches…

Les Communaux n’est pas un collectif. Nous n’avons pas un programme. Ils sont le fruit de la mise en résonance d’une constellation d’initiatives, luttes, recherches, lieux, moments de partage qui composent de liens d’interdépendances et de formes de réciprocité.

Nous vous proposons de soutenir notre projet, chacun et chacune à votre manière : par votre présence aux différentes rencontres, vos contributions écrites, vos liens avec d’autres réseaux qui mènent des expérimentations pouvant contribuer à la constitution d’un cartographie communale.

L’Amicale est composé d’amis et amies, des camarades bienveillants disposées à accompagner et soutenir le projet des Communaux.

Nous comptons organiser une rencontre conviviale annuelle où nous accueillions les membres de L’Amicale qui sera l’occasion de faire le bilan de nos activités et de discuter des chantiers à venir.

Si vous souhaitez être inscrits dans notre mailing-list informatif vous pouvez nous écrire via notre formulaire de contact.

Enfin, nous lançons un appel à dons au profit de l’association « Les Communaux ». Nous vous sollicitons donc aussi pour y contribuer. L’argent collecté sera destiné aux frais de fonctionnement des différents chantiers : billets de train et si besoin hébergement des personnes invitées qui n’habitent pas en région parisienne, fournitures et nourritures nécessaires à la tenue des ateliers et des moments conviviaux au cours de l’année.