Paris
Rencontre

Communaux - Chantier #1 : habiter la métropole

sam 12 septembre,
19h00
Association MaMaMa

Après plusieurs rencontres en juin et juillet, et après la pause estivale, nous nous retrouverons pour reprendre nos enquêtes et récits en septembre.

Lors de ces rencontres passées, il a été question de La Trame de Saint-Denis et des groupes d’entraide mutuelle (GEM) en Seine Saint-Denis et dans le Val d’Oise. Ces lieux accueillent des personnes vivant dans des contextes de grande précarité et ayant eu souvent des parcours de vie dans les univers des institutions psychiatriques.

Un des animateurs de l’association Le sens de l’humus dans Les Murs à pêches nous a fait part de leurs activités jardinières et de leurs pratiques d’accueil et de formation.

Nous avons pu partager également un projet de production maraichère, en cours de reflexion, en lien direct avec des habitants des quartiers populaires de la ville d'Aubervilliers..

La coordinatrice de l’association La Semeuse, liée aux Laboratoires d’Aubervilliers, a évoqué leurs pratiques d’intervention et de recherche, ainsi que les rencontres qu’ils suscitent avec les habitants de la ville.

Nous avons aussi évoqué l’initiative d’une enquête en cours, Reprises de terres, sur les usages de la terre menée par un large collectif dans différentes contrées de l’hexagone.

Il a aussi été question de l’expérience des Brigades de solidarité du 18ème nées dans le contexte de confinement.

Un autre récit nous a permis de partager l’expérience d’un lieu de vie auto-géré, le FENDER, à Ivry-sur-Seine, organisé avec des migrants.

L’un parmi nous a évoqué un travail d’enquête avec des habitants d’un quartier populaire de Dunkerque.

Une autre participante  nous a parlé de son intervention et de son travail d’enquête avec des associations et collectifs de malades.

De nos rencontres il s’est dégagé d’une part un souci de territorialisation de ces différentes initiatives et pour cela, autant que possible, de proposer des moments de rencontre dans les lieux mêmes où s’expérimentent ses formes de réappropriation.

Des moments de synthèse sur le devenir des ces différentes expériences sont prévus en cours de route.

Nous nos retrouverons donc le 12 septembre, dans un lieu encore à définir, pour poursuivre ce travail d’instauration d’une cartographie vivante de nos expérimentations.

Nous tenons à remercier ici Les Laboratoires d’Aubervilliers qui ont bien voulu nous accueillir malgré l’adversité du contexte post-confinement.

Pour une présentation générale de la démarche de nos différents chantiers Habiter la métropole. Des existences fragiles, voir ici.

Nous nous retrouverons dans les hangars de l'association MaMaMa qui organise des distributions alimentaires solidaires à l'adresse de femmes et des enfants en grande précarité. Cé lieu, situé au 12 Rue de la Montjoie, à la Plaine Saint-Denis, se trouve à 5 minutes du métro Front Populaire.